Satisfait ou remboursé I Livraison offerte pour 100€ d’achat
• Accessoires de luxe pour chats et chiens •
06 78 63 18 70

Vous partez en vacances ou vous déménagez dans un autre pays ? Vous ne pouvez pas vous séparer de votre chien, mais vous ne savez pas encore si le voyage se fera par avion ou bien en train ? Si vous décidez de prendre le vol avec vous, les conditions ne seront-elles pas trop contraignantes ? […]

Découvrez notre boutique d'accessoires de luxe pour chiens et chats

Vous partez en vacances ou vous déménagez dans un autre pays ? Vous ne pouvez pas vous séparer de votre chien, mais vous ne savez pas encore si le voyage se fera par avion ou bien en train ?

Si vous décidez de prendre le vol avec vous, les conditions ne seront-elles pas trop contraignantes ? Voilà autant de questions qui vous préoccupent.

Rassurez-vous, car avec les bonnes informations sur les modalités à remplir, vous pourrez bel et bien voyager avec votre loulou dans l’avion. Gardez toutefois à l’esprit que les conditions varient d’une compagnie aérienne à une autre.

Quelles races de chiens ?

Il est important de savoir que chaque la liste des chiens autorisés ou interdits de vols n’est pas uniforme auprès de toutes les compagnies. La première démarche à effectuer serait donc de vous renseigner sur celles qui acceptent le transport de la race de votre chien. Vous pouvez également vérifier auprès du ministère de l’Agriculture s’il ne fait pas partie des chiens de 1ère ou 2e catégorie dits « chiens d’attaque ou dangereux ». En effet, la plupart des compagnies n’acceptent pas les chiens de ces catégories. D’autres par contre, autorisent spécialement le transport uniquement par fret des chiens de la 2e catégorie.

En cabine ou en soute ?

Vous devrez prendre cette information au moment de la réservation de vos billets. En général, le poids maximum admis en cabine est de 4 ou 5 kg, mais certaines compagnies acceptent jusqu’à 8 kg. Le chien devra être installé dans un sac de transport pour chien adapté, dont le poids est à inclure dans le maximum autorisé pour un animal.

Au-delà de ce poids, votre loulou devra voyager en soute dans une caisse de transport destinée à cet effet.

Les différentes formalités et précautions d’usage

• En priorité, vous devez penser à appeler la compagnie 3 jours à l’avance pour confirmer la présence de votre chien sur le vol.

• S’il est autorisé à voyager en cabine, son sac de transport devra être bien installé sous le siège devant vous. Assurez-vous qu’il soit confortable et qu’il puisse se retourner à l’intérieur du sac, car vous n’aurez pas la possibilité de le faire sortir au cours du voyage.

• Au cas où il voyagerait en soute, la caisse de transport devra être homologuée IATA (International Air Transport Association). Elle doit être bien aérée et lui permettre de se retourner. N’oubliez pas d’inscrire sur la cage, son nom et toutes vos coordonnées.

Votre chien devra être équipé d’une puce électronique comme tous les chiens voyageant au sein de l’Union Européenne. Un passeport européen devra également lui être délivré par un vétérinaire habilité pour attester de sa parfaite santé et que ses vaccins sont à jour.

• Prenez soin de vous renseigner sur l’heure d’arrivée à votre destination en cas de décalage horaire, ainsi que les formalités à remplir sur place concernant l’animal. Ceci importe pour déterminer la présence des services vétérinaires de l’immigration sur place. Sans quoi, vous risquez de perdre plusieurs heures à les attendre.

• Trouvez la façon de le nourrir et de l’hydrater durant le vol surtout s’il est en soute. Un bloc d’eau congelé dans sa caisse ne serait pas une mauvaise idée. Vous pourrez aussi y ajouter une couverture pour le tenir au chaud. Cependant, assurez-vous qu’il n’est pas du genre trop anxieux qui pourrait la déchirer et l’avaler au risque de s’étouffer.

• Renseignez-vous aussi sur les escales pour éviter de mauvaises surprises. En effet, il n’est pas impossible qu’au moment de changer d’appareils, vous appreniez que le transport de chiens n’est pas autorisé à bord.

Prenez toutes les informations nécessaires auprès de votre vétérinaire sur les risques sanitaires encourus par votre compagnon par rapport à votre destination. Tous les vaccins même s’ils ne sont pas exigés par les autorités, devraient être faits en conséquence.

• Pensez à lui administrer un antistress pour toute la durée du vol. Il est désormais possible d’en trouver sous forme de collier. D’ailleurs toujours en raison du stress, ne devraient pas voyager par avion les chiens âgés, malades, de moins deux semaines ou les femelles enceintes. Certaines compagnies exigent même qu’ils aient au moins 10 semaines.

• Pour finir, pensez à souscrire à une assurance pour loulou. On n’est jamais trop prudent et pas complètement à l’abri d’une fugue ou quelque autre dommage.

A lire :

illus-6
Livraison en 48h
& offerte pour 100€ d’achat
Paiements sécurisés
Satisfait ou remboursé
Nullam commodo facilisis odio tempus Sed ante. Lorem